Extraits de Plantes Titrées
Échinacée
La plante est utilisée principalement pour stimuler les défenses immunitaires et, est particulièrement utile dans la prévention des grippes, rhumes et autres infections virales ou bactériennes typiquement hivernales. Les principes actifs contenus dans la plante stimulent les globules blancs chargés de détruire et de digérer les micro-organismes infectieux.
Carte d identité
Nom latin : Echinacea purpurea
Plante : Herbacée vivace
Forme : Plante vivace avec des fleurs pourpres de la famille des astéracées Origine : Amérique du nord
Famille : Astéracées
Parties utilisées : Racines
Substances actives : Echinacosides, polysaccharides, alkylamides

L'échinacée est une plante d'environ 1 mètre de haut avec une tige dressée portant de larges feuilles dentées et de grandes capitules solitaires. La fleur est de couleur jaune, rose et parfois blanche. Chaque fleur possède un cône central, recouvert de pointes piquantes et, de couleur parfois différente que les pétales. La fleur de l'échinacée pourpre possède comme son nom l'indique, un cœur proéminent, brun orangé avec des fleurs tubulées, entouré d'une couronne de ligules roses retombantes.

Les propriétés médicinales de l'échinacée étaient déjà employées par les Amérindiens pour cicatriser les blessures et lutter contre les maux de tête ou d'estomac. Les indiens et les colons d'Amérique ont ensuite utilisé les bienfaits de l'échinacée pour soulager les infections des voies respiratoires. La plante a été exportée en Europe, notamment en Allemagne et a été employée comme remède homéopathique puis pour soigner les problèmes respiratoires.


Les effets de l'échinacée



  • Stimulation du système immunitaire

  • Anti-inflammatoire respiratoire

  • Anti-infectieux


En médecine traditionnelle, l'échinacée est utilisée également comme antimycosique pour traiter les candidoses et comme adjuvant des traitements des maladies inflammatoires ostéo-articulaires comme la polyarthrite rhumatoïde.


Utilisation de l'échinacée


L'utilisation de l'échinacée est particulèrement recommandée pour prévenir et accompagner les pathologies virales et bactériennes.

Ainsi, les autorités de santé s'accordent à reconnaître l'utilisation de l'échinacée dans les indications suivantes :

  • Rhumes et infections des voies respiratoires supérieures

  • Infections des voies urinaires basses


Bibliographie sur l'échinacée



  • Debuigne G., Couplan F. Le petit Larousse des plantes qui guérissent. Ed.Larousse (2019) ; 361-62.

  • Échinacées - Phytothérapie - VIDAL [Mis à jour le 19/11/2018]

  • Hudson JB. Applications of the phytomedicine Echinacea purpurea (Purple Coneflower) in infectious diseases. J.Biomed.Biotechnol. 2012