Extraits de Plantes Titrées
Myrtille
Au Ier siècle après JC, Dioscoride vanta les propriétés de la myrtille pour lutter contre la dysenterie et «resserrer» le ventre. Au Moyen-âge, Sainte Hildegarde la conseillait pour réguler les menstruations et Arnaud de Villeneuve l'employait pour ses propriétés anti-hémorroïdaires. La médecine populaire continua à l'utiliser pour ses vertus purificatrices de l'intestin. La myrtille est également reconnue pour ses effets bénéfiques sur la vision, les aviateurs de la Royale Air Force l'utilisaient quotidiennement pour augmenter leur acuité visuelle nocturne.
Carte d identité
Nom latin : Vaccinium myrtillus
Plante : Sous-arbrisseau
Forme : Arbrisseau ramifié touffu
Origine : Amérique du nord
Famille : Ericacées
Parties utilisées : Baies
Substances actives : Polyphénols (flavonoïdes), glucides, acides organiques, tanins, vitamines (béta- carotène, vitamines B, C et K), minéraux (calcium, magnésium), oligo-éléments (fer, zinc)

Cette plante est un sous-arbrisseau de 20 à 60 cm de haut que l'on retrouve dans les bois et les landes des terrains siliceux. On la retrouve en Europe du Nord, en Asie et dans certaines régions d'Amérique. Les rameaux dressés et anguleux portent de petites feuilles caduques, luisantes et ovales et des fleurs vertes et rouges qui donnent des fruits globuleux bleu foncé.

 

Les effets de la myrtille


La myrtille est un super-aliment riche en fibres, tanins, vitamines, minéraux, oligo-éléments et polyphénols. Elle a de nombreux effets bénéfiques et on lui reconnaît les propriétés pharmacologiques suivantes :

  • Antioxydant 

  • Antiseptique 

  • Astringent

  • Veinotonique


La myrtille aurait également un impact sur la composition de la flore intestinale.

 

Utilisation reconnue de la myrtille


Les propriétés thérapeutiques de la myrtille sont nombreuses grâce, notamment, à ses effets antioxydants qui peuvent avoir un intérêt dans la prévention du vieillissement cellulaire et les phénomènes inflammatoires liés au stress oxydatif. Les antioxydants et la vitamine C permettent de protéger le cuir chevelu, favoriser la circulation sanguine et stimuler la production de collagène renforçant ainsi les fibres capillaires et la beauté de la peau.

On peut recommander la myrtille dans les indications suivantes :

  • Fragilité capillaire (varices, jambes lourdes, hémorroïdes)

  • Prévention des maladies cardiovasculaires

  • Fragilité des phanères (cheveux)

  • Troubles de la vision

  • Troubles digestifs de type diarrhées (uniquement pour la forme séchée de la baie)


Bibliographie sur la myrtille



  • Debuigne G., Couplan F. Le petit Larousse des plantes qui guérissent. Ed.Larousse (2019) ; 595-98

  • Myrtille - Bienfaits, Vertus, Atouts Nutritionnels - Nutrimea

  • La myrtille : bienfaits santé, apports nutritionnels, idées recettes - Doctissimo

  • Chu WK, Cheung SCM, Lau RAW, Benzie IFF. Bilberry (Vaccinium myrtillus L.). Herbal Medicine : Biomolecular and clinical aspects : 2nd edition. 2011(4)