Comment prendre soin de sa peau ?

Prendre soin de sa peau

Tout au long des saisons, notre peau réagit aux changements de température, à la pollution, aux cosmétiques que l'on utilise, etc. Plus récemment la pandémie nous a obligé à porter des masques quelquefois en papier et remplis d'additifs et de colorants empêchant notre peau de « respirer » normalement. Il en résulte (je le vois de plus en plus à l'officine) des problèmes de type sécheresse cutanée avec apparition de dartres, de plaques d'eczéma ou au contraire une surproduction de sébum avec une peau luisante et l'apparition de boutons d'acné inflammatoires...

Que faire pour remédier aux problèmes de peau ?

La première chose à se rappeler est que la peau et le foie sont connectés. Le foie gère les toxines de type colloïdales et acides. Lorsqu'il est engorgé, les toxines vont trouver une autre porte de sortie qui peut être la peau.

Pour les peaux grasses

Ainsi, dans le cas d'une recrudescence d'acné, ce sont les glandes sébacées qui s'activent pour permettre l'évacuation des déchets colloïdes. Dans le cas d'un eczéma isolé, il peut s'agir d'une réaction de contact avec un allergène ou d'une évacuation des toxines acides par les glandes sudoripares de la peau. Si le phénomène est chronique (peau atopique) il est fort possible que la cause se trouve au niveau des intestins qui laissent passer des allergènes entraînant une réaction du système inflammatoire et la libération d'histamine.

Si vous souffrez d'une peau trop grasse ou de boutons d'acné, pensez à accompagner le travail du foie pour éviter la dérivation des toxines colloïdales vers la peau. Je vous conseille dans un premier temps une cure de myVeggie Détox ou de myVeggie Chardon-Marie pendant 3 semaines. Une exacerbation de la problématique acnéïque peut intervenir dans les premiers jours, cela est tout à fait normal !

Dans votre hygiène de vie, il faudra réduire tous les aliments susceptibles de produire des déchets colloïdaux, à savoir principalement les aliments raffinés, les graisses saturées, les laitages, le gluten. Un apport de zinc anti-inflammatoire peut aider à la réduction de l'acné (type « boutons blancs »). On retrouve le zinc dans les aliments comme les légumineuses, les farines complètes, les graines de sésame, de citrouille ou de courges. Les omégas 3 anti-inflammatoires vont également avoir un intérêt dans la prise en charge de l'acné. Veillez donc à apporter quotidiennement dans votre alimentation des huiles végétales Bio 1ere pression à froid comme l'huile de noix, de noisettes, de lin, des graines de chia, de lin ou des noix fraîches.

En soin externe, l'huile végétale de jojoba associée à quelques gouttes d'huile essentielle de géranium rosat ou de tea tree appliqué sur le visage permettra de réguler la production de sébum.

Pour les peaux sèches

Si vous avez au contraire une peau sèche à tendance eczémateuse, il faudra dériver les toxines acides vers leur porte de sortie à savoir les reins. Je vous conseille une cure de myVeggie Détox pendant 3 semaines. Dans le cas d'une problématique chronique de type peau atopique, éczéma, il est probable que la cause vienne d'une porosité de la paroi intestinale qui laisse passer des allergènes. Il faudra alors certainement prendre en charge la réparation de la barrière intestinale. Dans votre hygiène de vie quotidienne, il faudra veiller à réduire les sources d'acidité de l'organisme : les protéines végétales, les aliments acides (agrumes, fruits peu mûrs, tomate, oseille, cressons, vinaigre, cornichons, pickles, vin blanc, sodas, limonades, etc.) ou acidifiants (aliments lacto-fermentés, café, thé, sucres raffinés, caréales raffinées, etc.) ainsi que le stress ! Les aliments anti-inflammatoires de type oméga 3 ou riches en zinc offriront un apaisement des réactions d'hyperstimulation du système immunitaire.

Enfin, en soin externe, quelques gouttes d'huile essentielle de carotte, de lavande ou de miel de manuka mélangées dans une huile végétale de bourrache permettront de calmer les désagréments des plaques d'eczéma.

N'hésitez pas à vous tourner vers un thérapeute qui vous conseillera un protocole adapté à votre cas et n'oubliez pas de choisir vos produits cosmétiques avec le plus grand soin (une gamme si possible bio avec une liste d'ingrédients la plus courte possible!). 

 

Marie Leclercq

Naturopathe - Docteur en Pharmacie

Partager cet article
Mon panier