Artichaut ou Chardon-Marie, lequel choisir ?

Artichaut ou Chardon-Marie

Vous l'avez constaté, la gamme myVeggie s'est agrandie ! Dans les produits à visée hépatique, vous trouverez dorénavant 2 nouvelles plantes : le Chardon-Marie et l'artichaut. Connaissez-vous la différence entre ces 2 produits et lequel vous conviendrait le plus ? Si cela n'est pas encore clair pour vous, je vais vous donner quelques indications !

L’artichaut

L'Artichaut (Cynara Scolymus) est une plante de la famille des astéracées, bien connue dans nos pays occidentaux où nous consommons les boutons floraux (cœur d'artichaut). En phytothérapie, ce sont les feuilles riches en cynarine (principe actif aux propriétés cholérétiques) qui sont utilisées. D'autres substances actives sont également présentes dans les feuilles d'artichaut : des sels de potassium (diurétique), des flavonoïdes (action détoxifiante et protectrice), des tanins (anti- oxydants), des fructanes dont l'inuline (fibres alimentaires), des stérols et différents minéraux et vitamines.

L'Artichaut a différentes propriétés : il est avant tout un très bon draineur hépatique et rénal (élimination des toxines), un régénérant et un protecteur des cellules du foie. Cette plante va également favoriser et réguler la production et la sécrétion de bile améliorant ainsi la digestion des matières grasses et le péristaltisme intestinal donc le transit. L'Artichaut agit aussi sur les lipides sanguins en baissant les taux de cholestérol et de triglycérides.

L'Artichaut aura donc un intérêt dans :

  • Les affections hépatobiliaires (insuffisance hépatique, jaunisse...)
  • Les problèmes digestifs de type nausées, lourdeurs, ballonnements, constipation
  • L'élimination des déchets par le foie et les reins
  • La prévention des dyslipidémies

Ainsi si vous ressentez un état de « surcharge globale » avec des difficultés digestives et que vous avez tendance à abuser quelquefois des repas copieux, l'Artichaut est fait pour vous (en complément d'une amélioration de l'hygiène de vie bien entendu !!!!). En tant que plante diurétique et tonique amer ayant une action sur le foie, je vous conseille de prendre une gélule d'artichaut le matin et une gélule le midi avant le repas. Cette plante ayant une action assez puissante au niveau du foie et des reins, son utilisation à long terme peut entraîner une fatigue si vous n'avez pas une forte vitalité. Je vous conseille donc des cures de 2 semaines renouvelables si nécessaire.

Il existe une contre-indication à l'utilisation de cette plante, c'est l'obstruction des voies biliaires (lithiase) et, bien sûr, par précaution, les femmes enceintes, allaitantes et les enfants ne doivent pas s'automédicamenter avec de la phytothérapie.

 

Le Chardon-Marie

Le Chardon-Marie (Sylibum Marianum) appartient également à la famille des astéracées. Il pousse spontanément dans les sols incultes et secs de nombreuses régions tempérées (on le qualifie souvent de mauvaise herbe). En phytothérapie, ce sont les fruits séchés qui sont utilisés. Ils contiennent trois principes actifs : la silychristine, la silybine, la silydianine qui forment un complexe appelé la silymarine.

Le Chardon-Marie est avant tout un excellent protecteur du foie. Grâce à la silymarine, les membranes des cellules du foie deviennent plus imperméables à l'entrée des toxines. Les principes actifs du Chardon-Marie vont également permettre la régénération des cellules hépatiques, la diminution des réactions inflammatoires provoquées par les cellules immunitaires présentes dans le foie et l'activation de certaines enzymes hépatiques pour l'élimination des déchets. Le Chardon-Marie aura également un effet sur la production et l'évacuation de la bile.

L'OMS reconnaît l'intérêt du chardon marie dans les traitements complémentaires des hépatites aigües et chroniques dues à la consommation de substances toxiques telles que l'alcool ou les médicaments. Il est également utilisé en cas de problèmes cutanés (type acné) pour soutenir le foie car lorsque ce dernier est en souffrance, les toxines trouvent un autre chemin de sortie telle que la peau.

Le Chardon-Marie aura donc un intérêt dans :

  • La protection du foie dans le cadre d'une prise régulière de médicaments
  • L'aide à la régénération hépatique après une maladie touchant cet organe
  • L'aide à la détoxification et la sécrétion bilaire en cas de difficultés digestives
  • Le soutien du foie dans le cadre de la prise en charge d'une problématique cutanée à déchets colloïdaux.

Ainsi, si vous avez besoin d'un protecteur pour le foie (excès de médicaments, d'alcool, environnement excessivement pollué, etc), si vous avez des troubles digestifs d'origine hépatique ou biliaire ou si vous constatez une recrudescence des problèmes d'acné, je vous conseille une cure de 21 jours de Chardon-Marie à raison d'une gélule deux fois par jour avant le repas.

Faites attention à la prise de certains médicaments comme les AVK, la phénytoïne ou le diazépam dont les concentrations sanguines peuvent être diminuées du fait de la prise de Chardon-Marie. Demandez toujours conseil à votre médecin ou votre pharmacien si vous suivez un traitement allopathique chronique !

Le Chardon-Marie sera contre-indiqué en cas de lithiase biliaire, d'hypertension artérielle, grossesse ou allaitement et sera toujours pris avec un avis médical en cas de cirrhose ou hépatite.

 

Marie Leclercq

Naturopathe - Docteur en Pharmacie

Partager cet article
Mon panier