Produits industriels végétariens, végétaliens : que faut-il en penser ?

Produits industriels végétariens végétaliens avis

Depuis quelques temps, nous retrouvons des rayons de grande surface consacrés aux produits « veggie ». Ils ont été mis en place afin de faciliter les courses d’une personne végétarienne ou végétalienne. Mis en avant par de nombreuses publicités, ces produits semblent être une solution pour notre santé. Cependant, trouvons-nous vraiment que des produits sains au sein de ces rayons ? Que penser des produits industriels végétaux qui sont devenus à la mode ?

En quoi consiste le végétarisme et le végétalisme ?

Actuellement, de nombreuses personnes tentent de mettre de côté la consommation de produits d’origine animale. C’est le cas d’une personne végétarienne qui ne consomme pas de chair animale et donc exclut le poisson, la viande et les œufs. C’est également le cas pour une personne végétalienne qui préfère en plus supprimer les aliments provenant d’un animal comme les produits laitiers et le miel. Ce mode de vie est de plus en plus présent autour de nous, c’est pourquoi les industriels tentent d’offrir une plus large gamme de produits à cette population. On retrouve alors des gammes « veggie » qui tentent de ressembler à des produits classiques mais qui sont uniquement issus de matières végétales.

Une liste d’ingrédients à rallonge

Il est possible de pouvoir consommer des produits transformés de meilleure qualité que d’autres. Pour cela, la seule solution est de savoir décrypter les étiquettes alimentaires. La première technique est de favoriser les produits dont la liste d’ingrédients est la plus courte ! En effet, plus elle est courte, moins il y a de chances de retrouver de nombreux additifs. Le produit peut alors sembler plus naturel. La seconde technique est de jeter un œil sur la teneur en « sucres » et en « sel » pour 100 grammes. Ce sont deux composés qui, consommés en excès peuvent avoir des répercussions sur notre cœur, nos reins ou même notre métabolisme. Pour tenter de savoir ce que la portion de sucres ou de sel représente, dites-vous que 5 grammes correspondent à un morceau de sucre ou à une cuillère à café de sel et faite la comparaison avec ce que vous mettriez chez vous.  Enfin la dernière technique est de favoriser l’apport en protéines, en fibres et en bonnes matières grasses. Sur une étiquette, il est écrit « matières grasses » dont « acides gras saturés ». Plus le taux d’acides gras saturés est bas plus le produits sera intéressant nutritionnellement.  

Des produits peu naturels à éviter

De faux aliments

« Faux steak », « faux fromage », « faux bacon » sont des mentions que nous retrouvons de plus en plus souvent que les packagings des emballages de produits tentant de créer une gamme « veggie ». En décryptant les étiquettes, nous comprenons rapidement que les ingrédients ne sont pas très naturels. Ce sont des produits où l’on retrouve une grande quantité d’additifs dans le but d’obtenir un goût similaire, une odeur alléchante, une texture et une consistance proches de ce que l’on connaît. Il n’est donc pas interdit de consommer ce type de produits mais il faut savoir s’en méfier.

Des additifs à limiter

Un additif alimentaire est une substance ajoutée aux denrées dans un but technologique au moment de la fabrication, de la transformation, du conditionnement et du transport de ces dernières. C’est un élément que nous pouvons retrouver dans la liste des ingrédients qui composent le produit. On utilise généralement les additifs pour conserver le produit plus longtemps, ou pour modifier et amplifier le gout ou encore la texture.

L’utilisation de ces substances est réglementée selon des normes strictes au niveau européen.

Pour notre santé, des doses journalières admissibles (DJA) sont évaluées et les industriels sont contrôlés sur ce critère. Cependant, certains additifs restent tout de même encore utilisés aujourd’hui alors qu’ils sont néfastes pour la santé. On peut retrouver la liste des additifs à éviter sur le site internet suivant : https://www.les-additifs-alimentaires.com/liste-tous-danger.php.

Ainsi, plus un produit contient d’additifs moins il sera intéressant mais pas de panique si vous consommez des additifs de temps en temps !

En conclusion, que l’alimentation soit végétale ou non, la cuisine faite maison reste la plus naturelle. Ce n’est pas parce qu’une mention « veggie » est inscrite que les produits sont bons pour la santé. Pour pouvoir les consommer en toute tranquillité, il est intéressant de pouvoir décoder les étiquettes.

 

Alexandra TIJOUX

Diététicienne | Nutritionniste

Chargée de projet en nutrition

Partager cet article
Mon panier